Recharge tes super-pouvoirs

OKLAHOMA, RÉELLE COMMUNAUTÉ CRÉATIVE?

02 décembre 2013

Oklahoma City. Je dois l’avouer, cette ville ne m’évoquait absolument rien avant de participer à la mission de sensibilisation à l’entrepreneuriat et à la créativité de l’OJIQ (sauf peut-être quelques images de cowboys et autres clichés!). Avec sept autres jeunes entrepreneurs et professionnels, j’ai sauté tête première dans l’aventure avec l’intention de comprendre ce qui animait cette communauté du Midwest américain.

J’ai été surprise. Plusieurs fois. Par exemple, par l’éclectisme de la ville. Je pense à ses bâtiments délabrés rappelant le déclin des années passées côtoyant des immeubles ultramodernes, prometteurs d’avenir. Aussi, à ses rues quasi-désertes et à ses quartiers fantomatiques où se cachent des habitants plus qu’accueillants et intéressés, lorsqu’on prend la peine de les trouver.

 

MOBILISER LES COMMUNAUTÉS CRÉATIVES

 

Creative Oklahoma organisait le State of Creativity Forum, l’une des initiatives visant à propulser l’Oklahoma au rang des états les plus innovants. À force d’investiguer, j’ai compris que ce qui rassemblait les “Okies”, c’était leur volonté de se renouveler. En prenant connaissance de la solidité du réseau entrepreneurial et de la symbiose des actions des différents acteurs du milieu, j’ai senti l’importance qu’ils accordaient à faire de l’Oklahoma l’état créatif par excellence. Daniel Moran, le directeur du Fab Lab que nous avons visité à Tulsa, a bien exprimé l’état d’esprit de passage à l’action des entrepreneurs par cette expression courante : “no woofing, just do it”.

Creative Oklahoma s’est donnée comme mission de bâtir un réseau de personnes qui comprend la valeur de ses capacités créatives. Comme cette volonté s’apparente fortement à celle des Inspirés,  j’ai été particulièrement attentive lorsque nous abordions cet enjeu lors des conférences et des visites.

 

Voici donc 6 idées clés inspirées de mon expérience :

1) Expérimenter. Lorsque vous pensez à un grand problème auquel vous voulez vous attaquer, pensez à la plus petite chose que vous pouvez faire et expérimentez.

2) Se mélanger. La créativité ne se vit pas à travers les mêmes vieux réseaux, mais plutôt en mélangeant des gens de différents horizons.

3) Se tromper. Une culture créative s’exprime par la normalisation de l’échec et une communauté à l’intérieur de laquelle les gens se sentent à l’aise de prototyper des idées.

4) S’impliquer. Dans les organisations, les employés devraient être encouragés (en ajoutant cet aspect aux évaluations, par exemple) à donner du temps en s’investissant dans la communauté et en y faisant des apprentissages significatifs.

5) Jouer. Le jeu renforce les liens entre les personnes, aide à s’ouvrir aux nouvelles idées et à développer sa présence.

6) Écouter. La créativité est un processus naturel motivée par de puissants besoins humains.

Finalement, les communautés fortes sont en réalité celles formées d’individus qui se sentent capables de réaliser de grandes choses ensemble. Et ça, Creative Oklahoma l’a bien compris, motivée par l’urgence de s’adapter. Parce que dans la vie, on innove ou on meurt.