Recharge tes super-pouvoirs

6 TRUCS POUR RÉALISER SON LAC À L’ÉPAULE INSPIRÉ

10 mars 2014

Réaliser ses rêves, ce n’est pas facile. Sinon, tout le monde le ferait.

Nous entendons tellement souvent des phrases du genre qu’elles sont devenues des sortes de clichés, des expressions qui tournent sur Pinterest avec de la belle typo, mais dont on en oublie le sens. Et bien, c’est vrai. Nous l’avons constaté au cours de la dernière année en développant cette communauté. Cette année de « test » n’a pas été parfaite, ni reposante, ni sans heurts. Elle a été tantôt stressante, tantôt exaltante, surtout inspirante… mais qu’on se le dise : tout sauf lifestyle. Elle s’est terminée dans un soupir de soulagement (et un exercice libérateur) : nous étions plus que prêtes à passer à la suivante.

QUAND NOTRE OPRAH NOUS RAMÈNE À NOTRE ESSENCE

En début d’année, Julie, que nous aimons appeler un peu à la blague notre Oprah à nous avec sa vision inspirante et son goût pour le coaching, nous envoyait un texte pour nous inviter à un lac à l’épaule. Vous savez, ce moment où nous mettons cartes sur table afin de faire le bilan de nos expériences et propulser notre projet. En voici un extrait :

« Il aurait été absolument impossible qu’on termine l’année sans sentir le besoin de nous recentrer. De faire le point sur les leçons apprises et les constats de notre coeur, de notre âme et de notre corps à la fin de cette année plus mouvementée que la moyenne des précédentes. En 2013, la vie est allée plus vite que nos petites têtes. En 2013, on a parfois été en parfait alignement avec notre vision et d’autres fois on a été totalement déconnectées de nous-mêmes. »

Voilà qui résume bien où nous en étions. À ce lac à l’épaule (oui, nous avons accepté l’invitation!), nous avons fait un exercice qui demande beaucoup d’humilité, de confiance et de courage. Nous avons mis de côté notre ego et avons fait preuve de grande diplomatie pour nommer et identifier tout ce qui avait nui ou servi notre projet, exprimer nos attentes, nos désirs et nos motivations personnelles, question de nous concocter un plan de match authentique, rassembleur et excitant pour la prochaine année.

Si comme nous, vous mettez toute votre passion dans vos projets, quitte à vous oublier un peu dans le processus, ou si vous avez vous aussi choisi de démarrer votre projet à plusieurs, nous croyons qu’au moins un lac à l’épaule par année, plus une ou deux rencontres pour faire le point sont de mise. Voici donc nos meilleurs trucs pour réaliser votre lac à l’épaule inspiré : il s’agit d’exercices à méditer préférablement avant de rencontrer vos comparses.

 

1. S’ANCRER DANS LE MOMENT

Où nous en sommes, présentement : leçons apprises au cours des derniers mois, souhaits, objectifs, thèmes, priorités personnelles, état d’esprit du moment ou autre.

2. LIBÉRER LE CHEMIN

Adresser les éléphants dans la pièce : les non-dits, les problèmes, les peurs, les sentiments négatifs, les déceptions, les noeuds, les problèmes et les blocages en toute transparence. À tour de rôle, nous prenons la parole, sans dire quoi que ce soit lorsque nos collègues s’expriment, sans juger, en affichant une attitude d’ouverture.

3. AFFIRMER NOTRE VOIX PERSONNELLE

Nous, par rapport au projet : besoins, souhaits, désirs, visions, rêves, modèles, inspirations, aspirations, motivations, etc.

4. CRÉER ET TRAVAILLER ENSEMBLE

Nos idées, nos besoins liés à l’esprit d’équipe, les méthodes de travail, la communication, l’intelligence émotionnelle, les rôles, le leadership, la gestion de projets, etc.

5. PROPULSER LE PROJET

En session de travail, nous identifions la vraie mission du projet, la grande vision, la priorité numéro 1 des prochains mois et nos objectifs. Sortons post-it, tableau blanc, crayons-feutres, LEGO et compagnie!

6. RESTER ALIGNÉES    

En terminant, nous nous questionnons sur les obstacles et les défis que nous risquons de rencontrer et nous nous donnons des trucs pour les surmonter. Identifier les signes que nous sommes déconnectées et les moyens rapides pour nous recentrer, c’est la clé de la réussite.

 

CRÉER SA ZONE FRANCHE

Notre lac à l’épaule, c’est notre refuge. C’est notre zone franche. C’est notre temps à côté du temps. C’est l’endroit pour tout dire. Avec doigté et honnêteté. Dans le plus grand respect pour ce qui a été notre histoire, notre réalité, nos actions, nos intuitions, nos déceptions, nos blessures et nos élans de passion. Qu’ils se soient avérés les meilleurs ou pas.

Notre lac à l’épaule, c’est l’endroit où aimer notre projet. Sous toutes ses coutures. C’est le but ultime de l’exercice: sortir de cette journée de camaraderie avec la certitude que nous aimerons notre projet, notre façon de travailler et ce qu’on y fera dans le futur.

Parce qu’à quoi bon sinon, hein?

Nous sommes toujours à la recherche de façons originales et inspirantes de travailler ensemble. Avez-vous d’autres pratiques que vous aimeriez partager avec nous?