Recharge tes super-pouvoirs

Ce qui inspire Marie-Claire Picard

31 août 2015

On m'a demandé dernièrement de répondre à la question suivante : qu'est-ce qui m'inspire? Moi, nouvelle Inspirée, j’me suis dit : Pff! Bébé-fafa, comme premier mandat! (Des fois, j’ai 8 ans.) Je me suis assise devant mon cahier, pleine de confiance, puis après un instant, j’ai eu le sentiment d’avoir à réfléchir plus fort qu’à l’habitude pour y arriver. Ce qui m'inspire? Finalement, trop de choses! Et beaucoup de gens! J'ai dressé une liste infinie, j'ai regroupé, j'ai résumé... voici voilà.

 

1. La magie du mercredi

Il y a de ces histoires qui changent votre vie. Ou du moins, qui vous amènent à la voir différemment. Pour moi, c'est All My Friends are Superheroes, de l'écrivain canadien Andrew Kaufman, que j’ai découvert en 2011. J'étais en pause de vie, avec un visa de travail de 6 mois pour Disneyland Paris. Vraisemblablement, il est arrivé dans au bon moment! All My Friends fait l’éloge de l'humain, dans toute sa simplicité et dans toute sa complexité. J'te volerai pas le punch, mais dans l'histoire, le mercredi a une place très importante. Depuis, je me plais à dire que le mercredi a toujours quelque chose de beau et de grandiose à offrir. Si tu écoutes attentivement l'Univers, tu vas voir que c'est vrai.

 

2. Les voyages

Voyager, c’est premièrement découvrir des endroits plus grands que soi et se permettre d’apprendre. Tout est nouveau et, surtout, tout est possible. Voyager, c’est valser entre les sentiments d’aventure, d’insécurité et d’exhalation qu’amène l’inconnu. C’est la meilleure façon de se retrouver. Parce que quand on part, on se permet de se redéfinir, de réfléchir sur son mode de vie et sur les valeurs qu’on veut véhiculer. On voit, on s’imprègne, on comprend, on déconstruit et on rebâtit. Voyager, en fait, c’est définir la personne que l’on veut être.

 

3. Le bateau-dragon

Il y a un an, j’ai découvert le bateau-dragon. Ce qui se voulait un simple loisir est rapidement devenu une passion. Ce sport combine un travail de corps et d’esprit. C’est un travail d’équipe qui demande aussi un énorme travail sur soi-même : ne jamais arrêter. En bateau, il n’y a pas de star. On doit tous travailler ensemble, dans un but commun. C’est aussi le moment de la semaine, où j’arrive à me vider la tête. Je ne pense qu’à pagayer et qu’à garder le rythme, la technique, le souffle, l’objectif. C’est mon moment à moi, que je passe avec des gens incroyables, sur un lac et sous les rayons du soleil.

 

4. Le hasard, les rencontres fortuites

Au fil des dernières années, j'ai réalisé deux points très importants de la vie. Un, j’ai beau vouloir très très fort, ma capacité à contrôler l'Univers a ses limites; et deux, le hasard fait toujours bien les choses. La vie est une succession d’étapes, et à tout moment, elle peut prendre un chemin différent. Il ne suffit que de changer un peu une décision pour détourner le cours de sa vie. Il y a aussi des gens qui entrent dans nos vies par le plus grand des hasards et qui nous amènent ailleurs. Quand on y réfléchit bien, chaque personne que l’on rencontre a une répercussion, qu’elle soit, à la base, positive ou négative. Il n’en tient qu’à nous d’apprendre de tout ça et d’en tirer le meilleur.

 

5. Mes amis

Mes amis sont en quelque sorte ma famille élargie. J’aime m’entourer de superhéros; de gens pour qui le dépassement de soi est un mode de vie. Ce sont eux qui me donnent le petit coup de pouce pour passer de « J’aimerais dont ça, moi aussi! » à «  OK! Go! Je le fais! » Parce que je sais que, peu importe ce qui arrive, les vrais amis sont toujours là. Pour t’épauler, pour te féliciter, pour te donner ou te demander conseil. Mais la plupart du temps, pour rire et créer du bonheur.