Recharge tes super-pouvoirs

Un esprit inspiré dans un corps inspirant

10 août 2015

Ça fait maintenant deux ans que j’ai pris un virage à 180 degrés sur mes habitudes de vie. Pas que j’en avais de mauvaises avant, je n’en avais juste pas ! Alimentation, mode de vie, organisation… tout y est passé. Outre la perte de poids que j’ai réussi à faire, s’en sont suivies deux années de changements, d’erreurs, de réflexions, de quêtes. Et depuis, je m’efforce de me coller à l’adage « un esprit sain dans un corps sain », dans la mesure du possible.

 

Une foule de blogues, de livres, d’articles et de reportages sont faits sur les différentes recherches qui permettent d’être en santé, en bonne forme physique et au sommet de sa beauté, à tous les âges. Ce n’est pas de cela dont j’ai envie de vous parler (mais vous trouverez tout de même au bas de cet article quelques liens très pertinents!). Au-delà de la mode des jus verts et des trainings en 20 minutes pour vous garantir des abdominaux hyper définis, je prône le corps sain pour accueillir votre esprit inspiré.

 

Faire de soi sa priorité

Je vous en ai déjà parlé, l’équilibre n’est pas simple à trouver pour moi (et pour beaucoup d’autres personnes, à ce que j’ai compris!). J’ai un truc infaillible pour savoir si je dépasse les bornes : je tombe malade, et parfois, très malade. Je ne le conseille à personne: revenir en arrière est toujours plus laborieux. (Je joue donc un peu le rôle du cordonnier qui essaie vraiment fort de bien se chausser.) Le truc, c’est de s’en rendre compte, et ce, avant d'avoir atteint sa limite. Et pour se faire, écouter son corps permet de ne pas perdre la boule à un moment. Prendre soin de soi, ça passe par quatre niveaux : l’exercice, l’alimentation, le sommeil et les pauses.

 

L'exercice

D’abord, je crois sincèrement que l’exercice physique a joué et joue encore un grand rôle dans ma sphère professionnelle. C’est le moment choisi pour penser à « courir le plus longtemps possible » et pas aux deadlines ou aux contrats. Le corps, c’est notre machine, notre véhicule à grandes idées. Pour accomplir n’importe quoi dans la vie, on a besoin de lui, alors autant lui faire attention. Et pour moi, l’envie d’être en santé et en bonne forme physique a dépassé tout ce qui était dans ma liste de priorités. Pourquoi ? Parce que si ça, ça va bien, le reste suivra. L’impact d’un corps tout croche se répercute sur tellement de choses, notamment l’humeur, la créativité, l’énergie, les relations interpersonnelles, le focus

Je ne suis pas en train de dire qu’un marathonien a tout pour réussir; des problèmes, tout le monde en a. Et il serait faux de croire qu’une personne en excellente forme physique va mieux réussir qu’une autre. Ceci dit, je vous promets ceci : prendre conscience de l’importance qu’a votre santé dans la réussite de tous vos projets professionnels et entrepreneuriaux vous facilitera la vie, vous permettra de garder le cap et de faire de meilleurs choix. Un entraînement en salle, du crossfit, de la zumba ou de la course à pied: n’importe quoi tant que ça vous rend fier de vous et de meilleure humeur ensuite !

 

L'alimentation

Dans vos vies inspirées-débordées, faites également une place toute spéciale à votre alimentation, à ce qui nourrit votre cerveau et cultive vos inspirations. Devinez quoi : vous devez bien vous nourrir pour courir plus vite. L’objectif n’est pas de courir pour manger plus ou moins bien. Il faut simplement mettre des bonnes choses dans son corps pour lui permettre de carburer au positif et de créer, chaque jour (les jus verts entrent ici un peu en ligne de compte).

 

Le sommeil

Suite au tournant majeur dont je vous parlais plus tôt, je pensais qu’en contrôlant mon alimentation et en m’entraînant, bingo, j’allais trouvé le summum de la forme. Que nenni ! Les nuits trop courtes causent à elles seules beaucoup de dommages sur votre emploi du temps, et j’irais même jusqu’à dire qu’elles peuvent détruire les efforts des deux éléments précédemment nommés. Dormir 5 heures pour aller courir avant le travail ? C’est non. Votre course sera affectée, de même que votre journée de travail.

 

Les pauses 

Pour leur part, les pauses sont des moments « fourre-tout » avec votre vous-même, des zones à mettre à votre horaire hebdomadaire. Là-dedans, on insère les films, la lecture, la pédicure, la sieste, la méditation, le yoga, la cuisine, etc. Des petits moments qui permettent de tout mettre sur pause, l’espace de 30, 60 ou 90 minutes et qui font un bien fou.

 

Donnez la chance à votre corps de faire son travail et de cultiver le bien-être. Je crois sincèrement que faire de ces éléments notre priorité nous donne le pouvoir d’accomplir les plus grandes tâches, les plus beaux rêves, les meilleurs défis.

 

Quelques liens cool à lire :

  • Buzzfeed, ce n’est pas juste des GIF de Disney, ici un article sur les mauvaises habitudes.
  • 7 minutes de yoga au bureau, par Dfine! (et toutes ses vidéos!)
  • Le blogue du Supermarché Avril (mon nouvel endroit préféré).
  • Statistiques intéressantes sur le sommeil, dans La Presse.