Recharge tes super-pouvoirs

Comment être sur son X?

05 octobre 2015

Être exactement à lendroit où lon veut être dans sa vie, autant personnellement que professionnellement, cest ça, être sur son X.

C’est d’avoir un travail qui nous permet de nous dépasser. Une vie amoureuse épanouie. Un mode de vie qui nous convient. C’est aussi avoir l’impression d’accomplir sa mission de vie. Être au bon endroit dans son coeur, dans son corps, dans sa carrière, dans sa tête, dans sa vie, n’est-ce pas l’objectif ultime?

Évidemment, ce n’est pas d’avoir le meilleur de tous ces éléments, ni d’avoir la vie de rêve. C’est uniquement d’être bien. De vivre une vie à son image sans avoir le sentiment de vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne pas avoir l’impression que la vie passe à côté de nous. Tout simplement. Mais, est-ce réellement aussi simple que ça?

Pourtant, la majorité d’entre nous n’est pas sur son X. Et parmi cette majorité, certaines personnes ne savent même pas que ce fameux X existe.

Savez-vous où se trouve votre X?

J’ai longtemps cherché mon X. Mon trésor. Telle une aventurière. Prête à affronter tous les obstacles afin de parvenir à découvrir ce qui allait me rendre vraiment heureuse. Cette carrière qui allait m’apporter jouissance, reconnaissance, accomplissement, défi et alouette. Trouver le trésor, est-ce que c’est ÇA, le bonheur?

Parce que le trésor, ce n’est pas de trouver une vie parfaite. Ce n’est pas d’avoir une maison de rêve, un corps sculpté, une carrière internationale, un mari parfait. C’est de trouver SA vie. C’est de choisir ce qui nous rend heureux au quotidien. C’est d’avoir une vie qui nous ressemble. C’est d’accepter de mener une vie qui peut être différente de celle de nos voisins. 

Comment le trouver?

C’est en décidant d’écouter sa petite voix intérieure. (Facile de même!) Cette petite voix dont on essaie trop souvent de baisser le volume (parce qu’elle peut crier très fort parfois). Celle qui nous connait tellement bien mais qu’on ne veut pas croire. Oui, celle-là. Elle se trompe rarement. Elle nous connait mieux que personne. L’avez-vous déjà écoutée?

La vie avance. Notre personnalité et notre caractère se forgent. On finit souvent oublier qui nous sommes, ce que nous aimons, ce qui nous faisait triper à une certaine époque.

Quelles étaient vos premières amours? C’est facile de laisser tomber ce qui nous faisait vibrer lorsqu’on était enfant. À force de vivre dans un tourbillon de boulot-dodo-métro, de modèles de société, de « qu’est-ce que mes parents voudraient que je fasse », de performance au travail, de comparaison avec nos amis, de lecture de blogues sur comment gérer sa vie, de paiement d’hypothèque, on finit par se perdre. On abandonne notre essence.

Qui êtes-vous réellement? Il faut revenir à la base. Réaliser qu’on a peut-être mis de côté certains aspects de notre vie et que c’est peut-être ça le manque à l’intérieur de nous.

Le plus beau voyage de votre vie

Après des années de recherche, j’ai finalement trouvé ma carte aux trésors. Je l’ai entre les mains. J’ai tous les outils, toutes les indications et toute l’assurance nécessaires pour me rendre jusqu’au trésor. Je sais où il est, MON X. Il est tracé en rouge sur ma carte. Je le vois. J’y suis presque. Le trésor est tout près.

Je sais où est ma destination, mais j’ai un plaisir (fou) à prendre mon temps pour m’y rendre. Pourquoi ne pas courir? Parce que je veux passer par tous les détours. (Ben quoi?! C’est trop excitant ce voyage-là!) Je visite tous les recoins. J’explore. Je teste. J’essaie. J’admire. J’expérimente. Je me trompe. Je découvre. Je vis. N’est-ce pas fantastique?

Il faut travailler fort pour s’y rendre. Il faut y croire. Aller en direction de son X, c’est faire des choix qui ne sont pas toujours faciles. C’est se mettre (souvent) en danger. C’est d’accepter que le parcours ne soit pas le plus rapide ni le plus simple.

Faire le voyage vers son X, c’est devoir reculer de 2 pas à l’occasion, mais pour avancer de 3. C’est avoir peur. Parfois. Beaucoup. C’est d’accepter de mettre de côté certains autres rêves pour le moment. C’est se battre. C’est en parler avec son entourage (parce qu’ils nous connaissent beaucoup mieux qu’on pense!). C’est de ne pas attendre les encouragements, mais de se trouver des alliés.

C’est de s’écouter. Encore. Toujours. C’est de rester connecté avec son essence. De ne jamais oublier de se faire confiance. C’est d’assumer son désir. De le vivre jusqu’au bout.

Oui, c’est aride. Épineux. Rocailleux. Parfois, orageux. 

Mais, c’est merveilleux.

Parce quon sait quon est sur le bon chemin.