Recharge tes super-pouvoirs

Je n'ai pas de rêves

14 octobre 2015

Récemment, j’ai eu la chance de participer et d’animer un brunch créatif au Braincamp. Une merveilleuse expérience qui m’a permis de prendre du temps pour réfléchir et aussi sortir de ma zone de confort. Lors de quelques ateliers, on nous posait des questions telles que : « Quel est votre plus grand rêve? » ou « Si vous pouviez avoir une vie différente, comment serait-elle? »

J’étais incapable de répondre à ces questions et ça m’a beaucoup déstabilisée. Est-ce que je suis si déconnectée de moi-même que je n’ai plus de rêves, moi qui ai toujours eu des tonnes de projets et d’idées? J’avoue que j’étais pas mal perturbée.

Et bang, la réponse m’est apparue. Dans les derniers mois, j’ai travaillé fort pour profiter du moment présent (je vous en parle ici et ici) et de ce que j’ai accompli à la sueur de mon front durant ces 5 dernières années. J’ai travaillé sur moi-même pour être fière de mon travail, apprécier où j’étais rendue pour éviter de sombrer dans un burnout ou une dépression. Parce que oui, je suis du genre à ne jamais être satisfaite, que ce ne soit jamais assez gros, jamais assez loin, jamais assez.

Vivre le moment présent

J’ai donc compris que j’étais parvenue à vivre dans le moment présent. J’étais parvenue à totalement apprécier ce que j’ai. Cela m’a aussi permis de réaliser que j’avais atteint pas mal de mes rêves, des rêves dont j’avais oublié l’existence. Je rêvais de trouver un conjoint merveilleux, de fonder une famille, d’avoir une maison, d’avoir un piano, de pouvoir aider les gens et de m’épanouir comme personne. Je ne m’étais pas rendu compte jusqu’à ce jour que je pouvais faire « check » sur cette liste en plus de pouvoir ajouter :

- Fonder mon entreprise et en vivre 

- Publier 12 livres de recettes tous bestsellers 

Pouvoir faire mon horaire 

Travailler à partir de la maison 

Et la liste continue. 

Pour la première fois de ma vie, j’arrive à apprécier l’atteinte de tous ces rêves et de tous ces beaux objectifs. J’arrive à apprécier ma vie et à être heureuse sans penser à demain, sans devoir rajouter des rêves sur ma liste.

Apprécier ce que j'ai

L’absence de rêves et d’objectifs n’est pas pour moi une façon de dire que je me « contente » de ce que j’ai présentement, mais plutôt une façon d’être satisfaite de ce que j’ai. Je trouve qu’on ne prend tellement pas assez le temps d’apprécier ce que l’on a.

De grands rêves et de grands projets, il y en aura d’autres. Je me connais : un jour, j’aurai le goût de continuer à évoluer. Pour le moment, j’apprécie la vie douce et paisible que je me suis bâtie. J’apprécie le succès, le temps libre disponible et la beauté de ma vie sans avoir le sentiment d’être obligée de me lancer dans d’autres choses immédiatement.

Est-ce que ça vous est déjà arrivé d’être parfaitement là où vous devez être, sans regret, sans rien vouloir changer, sans avoir peur de demain tout en profitant simplement de cette plénitude? Si non, je vous encourage à l’essayer, c’est un sentiment puissant qu’on appelle le bonheur.