Blogue

100 lectures inspirantes : Pride and Prejudice, Jane Austen

30 mars 2016

Voir au-delà de l’apparence, des catégories, connaître quelqu’un, essayer une activité, c’est aussi prendre le risque d’être déçu ou blessé. Tant qu’on ne saute pas de l’avion, on ne sait pas si le parachute se déploie! L’erreur de jugement, au même titre que les autres, s'avère humaine. Reconnaître que l’on s’est trompé dans le bon ou le mauvais sens d’ailleurs, faire preuve d’humilité, tout en admettant que la personne en face vaut la peine qu’on s’y intéresse, qu’on réfléchisse à sa présence et son importance dans notre existence. 

C’est vous le patron, patron!

28 mars 2016

La dernière fois qu’on s’est parlé, je tentais de t’aider à créer ton parfait petit cocon du travailleur autonome. Depuis, tu as sûrement eu l’occasion de choisir comment tu allais emménager ça à ton goût. L’environnement de travail, c’est bien, mais il ne faut (évidemment) pas se dire que ça sera la seule clé du succès. Voici donc quelques conseils que j’ai accumulés depuis quelques années qui, à mon avis, ne sont pas négligeables afin d’augmenter tes chances de réussite en affaires. 

Dessiner son avenir : Estelle Bachelard l'a fait

26 mars 2016

Du plus loin qu'elle se souvienne, Estelle a toujours adoré dessiner. Au fil du temps, sa passion pour le 9e art n'a pas cessé de grandir. Illustrer et raconter des histoires, c'est ce qu'elle voulait faire dans la vie. Le chemin pour y arriver? Beaucoup de travail, bien entendu, des études dans le domaine, et un stage qui aura été très marquant. Quelques fois, le hasard fait bien les choses. Mais il ne faut jamais avoir peur de tracer son chemin.

Le Panier GlobeIn : soutenir l'artisanat international

23 mars 2016

J'ai trouvé chaussure à mon pied lorsque j'ai découvert la boîte GlobeIn! Le concept m'a tout de suite accrochée : un panier mensuel composé de produits artisanaux fabriqués un peu partout à travers le monde. Vous connaissez? 

Siffler en travaillant

21 mars 2016

J'aime les lundis. C'est la première fois de ma vie professionnelle que ça m'arrive. J'ai vérifié, je ne fais pas de fièvre, je ne suis pas malade. Non. J'aime ma job. Vous avez bien lu! Je fais partie de ce groupe de gens qui sont heureux d'entrer au travail le lundi matin. Je peux l'avouer haut et fort : j'aime mon travail et je sillonnerai la route vers ce dernier lundi matin, souriante, le coeur léger.