Recharge tes super-pouvoirs

Petit guide de désinvolture adulte

31 octobre 2016

Notre vie d’adulte peut être si sérieuse! Toutes ces conventions, ces règles, ces retenues, cette routine! À chasser le naturel, il se doit de revenir de temps en temps au galop! Tsé, comme une course effrénée de panier d’épicerie, le toupet au vent, un samedi matin, dans un stationnement, à te prendre pour le futur champion de F1.

Profitant de ce moment de totale légèreté, j’ai donc demandé aux collabos Inspirés quels gestes, actions ou impulsions trahissaient leur âge, faisaient honte à leur entourage, leur permettaient de renouer avec leur cœur d’enfant, les libéraient des barrières imposées par la société et créaient en eux un effet immédiat de désinvolture!

Avouons-le : si le ridicule ne tue pas et si ce qui ne tue pas rend plus fort, alors le ridicule doit assurément nous rendre plus fort! (Merci à cet excellent meme pour l’inspiration!)

Et les Inspirés en matière de désinvolture, ils sont forts! 

Voici quelques tranches de vie à mettre dans votre sac à idées!

Au travail, j’aime rester expressive et spontanée. Je tente de ne pas me mettre dans une posture de professionnelle posée et mature. J’adore faire des blagues en réunion. Exemple : quand un collègue m'annonce une nouvelle plate, je me mets les deux doigts dans la bouche comme si j'allais vomir en faisant ARK!
J’A-DO-RE me balancer au parc! Y'a pas mieux pour se sentir léger, vivant et libre! 
Je me laisse très souvent prendre au jeu de séances de vernis avec mes filles et j’ose mettre du bleu plein de brillants! 
Je danse dans les allées à l'épicerie quand la chanson est bonne. Genre disco queen style!
Je fais des grimaces aux enfants que je ne connais pas et qui me fixent au resto ou dans l'autobus, lorsque leurs parents ne regardent pas. 
Quoi de mieux que de fêter l'été en se promenant les pieds nus dans le gazon? 
Je pars sauter dans les flaques quand il pleut à verse et j'arrose les gens…
À la garderie, quand je vais chercher ma cocotte, j'aime prendre le temps de jouer avec les enfants. Exemple : faire semblant de manger la soupe qu'ils ont préparée! Y’a trop de parents pressés qui veulent juste partir au plus vite!
J’adore faire des ricochets sur l'eau avec un caillou et marcher sur les feuilles d'automne et entendre leur craquement. 
Je danse dans la voiture en chantant au feu rouge. Ça fait toujours rire les gens dans les voitures à côté. Un de mes ex détestait ça, alors je le faisais encore plus avec lui! Mouhaha!
Est-ce qu'il y a quelque chose de mieux que de sortir des galettes du four et les installer sur le comptoir pour les regarder refroidir un peu avant d'en manger 1, 2 ou 3 (oups!)? 
Jouer au football avec des rouleaux de papier de toilette (comme dans Les petits géants!)
J’adore prendre un bon chocolat chaud avec des petites guimauves et ne pas avoir honte d'avoir une petite moustache de chocolat!
Je chante (faux) parfois trop fort dans la rue!
J'aime bien m'installer confortablement pas trop loin de la télé et démarrer un jeu vidéo aux petites heures de la nuit pour jouer jusqu'à voir le soleil se lever, comme dans le temps. Même si ça n'arrive que quelques fois par année maintenant avec l'horaire qui déborde de partout, le sentiment est le même qu'avant. 
Je regarde les choses qui m'entourent avec curiosité. Petits, on est curieux de tout et de rien. On joue avec les fourmis, on s'émerveille de voir les flammes danser, on regarde les arbres, les bâtiments, les gens et le ciel comme s'il y avait toujours une découverte à y faire. Adulte, malheureusement, la joie facile procurée par les petits riens de la vie, ça se perd! Pourtant, le même monde de découvertes est à notre portée. Il ne faut que prendre le temps