Recharge tes super-pouvoirs

Petit guide inspiré pour une consommation locale et diversifiée

22 mars 2017

Vivre au Québec. 

Travailler au Québec. 

Consommer au Québec.

 

Ne serait-ce pas là une logique implacable qui semble tellement simple à comprendre, mais si difficile à mettre en pratique? C’est peut-être parce que je vieillis que je me rends compte à quel point c’est compliqué, l’économie. L’offre et la demande gèrent le prix des biens que nous possédons. Le marketing guide nos choix, nos envies. Les tendances mettent des goûts nouveaux dans nos assiettes. Voilà de quoi se réjouir! Mais le retour du balancier des achats faits outre-mer est coûteux, lui aussi. Les sous ne sont pas réinvestis dans les entreprises d’ici et contribuent aussi à détruire, petit à petit, notre écosystème. 

 

Cette entrée en matière pour le moins alarmiste (je m’excuse!) est un discours que nous entendons de plus en plus souvent. Et je me réjouis de ce fait, rendant les informations sur l’achat Québec et l’achat local plus précises, plus pertinentes que jamais. Les avantages de concentrer son magasinage de biens essentiels (et moins essentiels) sur les produits faits ici ne font qu’augmenter et j’avais envie de vous présenter non pas ces dits avantages, car des journalistes sont mieux équipés que moi pour le faire, mais plus les nombreux choix qui s’offrent à nous quand on prend le virage. Ça vous dit? Poursuivons. 

MOINS, MAIS MIEUX 

J’ai longtemps été victime du capitalisme. Oui, de façon très assumée, je tombais facilement dans le panneau de l’achat à rabais, de la piètre qualité, mais de la grande quantité. Vêtements, accessoires, décoration… mais depuis 6 mois, réalisant à quel point j’avais besoin d’espace et qu’au contraire, je n’avais pas besoin des objets et vêtements qui jonchaient mon appartement, j’ai épuré. À partir de là, je me suis dit que j’achèterais beaucoup moins, mais mieux. Des morceaux intemporels, plus dispendieux, mais de meilleure qualité. Des pièces dont je saurais quelles mains l’auraient fait. Ou quel entrepreneur l’aurait choisi avec soin.

Réfléchir 2-3 jours avant d’acheter quoi que ce soit et surtout, le comparer si possible avec des prix d’ici. Essayez-le, c’est souvent un peu dispendieux, mais beaucoup moins qu’on le croit. Pouvoir discuter post-achat directement avec le fabriquant, ça apporte beaucoup de valeur aussi, croyez-moi. Moins, mais mieux. 

TROC ET ÉCHANGE 

Dans la même veine que le point précédent, si l’envie de consommer et de vous renouveler vous prend, sachez que tout n’a pas besoin d’être neuf. Et si votre divan ne convient plus à votre décor, mais qu’il était parfait pour celui de quelqu’un d’autre? Au-delà des petites annonces, vous pourrez aussi trouver sur Facebook des groupes d’entraide de quartier. Une petite famille qui cherche une couchette, ou une voisine encore inconnue qui serait heureuse d’avoir votre poche de vêtements à donner.

Autre idée : J’ai organisé récemment une grande vente vide-tout chez moi, dans mon salon. J’avais une centaine de vêtements à vendre à petits prix, et plusieurs vêtements de mes amies aussi. J’ai loué 2-3 supports à vêtements et organisé un événement Facebook. Près de 50 personnes sont passées dans la journée pour acheter des vêtements encore très beaux et quasi neufs, pour leur donner une autre vie. J’ai pu faire le grand ménage de ma garde-robe à la joie des acheteuses! Une façon facile et efficace de faire le vide et de redonner une seconde vie à des biens encore très bons. 

NOURRITURE 

Vous connaissez évidemment les paniers biologiques qui vous permettent d’avoir des fruits et légumes frais dans vos frigos pendant l’été. Si vous habitez en ville, un point de cueillette se trouvera sûrement près de chez vous et vous permettra de déguster des produits bien frais, directement d’un fermier. 

Lors de mon premier essai, l’an dernier, je me suis rendue compte à quel point nous ne consommions pas ‘’de saison’’. Il n’est pas normal d’avoir des fraises en janvier, ni même de belles tomates juteuses en avril. Je suis d’avis que si nous connaissions mieux le rythme des pousses en terre québécoise, nous consommerions mieux ses produits.

Aller au marché et rencontrer les producteurs directement permet aussi de poser des questions sur les produits. Vous apprendrez un tas de choses sur ce qui entre dans votre assiette! Certains paniers sont maintenant disponibles à l’année, avec des produits comme la viande, les produits laitiers et les légumes cannés. On prend réellement goût aux produits non transformés et on apprend aussi à mieux les cuisiner, ces beaux aliments de notre pays !

CONSOMMATEURS AVERTIS

Malgré le fait qu’on essaie d’acheter au Québec, il est difficile de toujours savoir la provenance réelle de l'achat. Par exemple, certaines compagnies québécoises achètent leur produit en Chine ou les font fabriquer à l’étranger. On peut le voir de deux façons : acheter un produit fabriquer d’A à Z au Québec, parfois difficile à vérifier, mais très avantageux au bout de la ligne. Ou alors, acheter d’une petite entreprise québécoise, sans que leurs produits soient 100% faits au Québec. Dans le deuxième cas, le contact avec l’entrepreneur permet quand même de poser des questions sur les achats faits, rendant le tout encore plus responsable et investissant toutefois notre dollar dans une entreprise d’ici.

Valoriser des gens d’affaires québécois aux dépens de grosses entreprises, ça aussi ça a du bon! On apprenait qu’en 2016, 50% des Québécois avaient acheté un produit sur Amazon. C’est une personne sur deux! Et si ces mêmes achats avaient été faits ici, qu’en serait la conséquence économique? 

Quelques adresses pour vous aider à consommer localement 

Voici quelques adresses et produits que je vous suggère pour vos achats locaux! Sachez que ce sont mes goûts personnels, mais une foule de boutiques offrent des choix variés. 

  • Pour votre nourriture : Équiterre, pour trouver votre fermier de famille 
  • Pour rencontrer : Le marché du Vieux-Port de Québec : rencontrez les producteurs et goûtez à ce que Québec a à offrir, à l’année longue ! Vous pouvez faire de même au Marché Jean-Talon et Marché Atwater.
  • Pour vos vêtements féminins : Cœur de loup, designer de Québec qui fait des vêtements splendides sur mesure pour vous mesdames (consommer moins, mais mieux!) 
  • Pour vos vêtements masculins et féminins : Frank + Oak : Frank + Oak conçoit, fabrique et crée sa propre collection de vêtements et d'accessoires dans son atelier basé à Montréal. Pour homme et femme. J’ai reçu le plus beau sac en cuir fait à Montréal pour mon anniversaire et je pleure de joie depuis. 
  • Pour votre décoration : Bigarade, boutique montréalaise de textiles et objets de décoration avec des tissus anciens, à découvrir.
  • Pour sentir bon : Les bougies Au naturel sont faites à la main par Lianne, elles sont non toxiques et sentent super bon! 
  • Pour la cuisine : Trois fois par jour, le projet de Marilou et Alexandre Champagne, au-delà des recettes, a aussi une boutique en ligne où tous les produits sont faits au Québec. Accessoire de cuisine, papeterie, linges… à voir.
  • Pour les cyclistes : la marque Peppermint Cycling Co. conçoit des vêtements de vélo magnifiques, produits au Québec. Cette compagnie n’a rien à envier des grosses compagnies! 
  • Pour votre petit corps : les produits Cocooning love sont 100% naturels et fabriqués à Montréal. Sans produit chimique et écoresponsable, c’est vraiment ma découverte de l’année pour diminuer mon empreinte écologique.
  • Pour vos meubles : Les meubles De Gaspé, pour une décoration 100% faite à Montréal et sur mesure pour vos besoins. Ainsi, on limite les achats et le gaspillage! 
  • Pour les yogis : les vêtements de yoga Rose Buddha ont des leggings totalement écoresponsables, fait à Montréal 
  • Quelques plateformes, telles que Chic & Basta et C'est beau se spécialisent dans la distribution de produits faits par des artisans québecois. On y retrouve des accesoires et vaisselle de cuisine, et objets design.

 

J’espère vous avoir donné l’envie de partir à la découverte de produits québécois et d’investir dans notre économie d’ici! Le printemps, moment parfait pour changer de cap notre consommation!