Recharge tes super-pouvoirs

5 livres pour profiter pleinement d'un doux automne

07 octobre 2017

Toutes les saisons sont propices à la lecture, mais la fraîcheur des nuits d’automne, les mijotés et les effluves d’épices à latté et thé s’unissent très bien aux histoires et aux grosses couvertures! Nous vous avons débusqué quelques livres qui égaieront ces moments littéraires, feuilles tombantes et des oies chantantes!

 
1. Veillez la braise, Sara Lazzaroni

undefined

Veillez la braise est un roman d’amour comme il s’en fait peu. C’est réaliste, c’est doux, c’est tout simplement magnifique. On suit un couple, au fil des années. Des débuts passionnels et confus, aux moments de doux conforts, aux veillées sur le bord du foyer après le départ des grands enfants. La plume de Sara Lazzaroni est simple et poétique, empreinte d’une nostalgie et d’un réconfort qui rappelle l’automne, l’odeur des feuilles et les moments emmitouflés près du feu.

À lire une froide journée d’automne, dans une chaude couverture, pour se rappeler que l’amour c’est beau, ça existe et ça se veille, comme la braise.

2. À l’abri des hommes et des choses, Stéphanie Boulay

undefined

Campé dans la forêt, dans un certain flou temporel, À l’abri des hommes et des choses nous ouvre les portes sur le monde d’une jeune narratrice au langage poétique et original. Elle vit dans le bois avec Titi, sa soeur, sa mère, qui sait ?  Pas elle en tout cas! Dans son premier roman, Stéphanie Boulay porte une plume bien à elle et nous transporte dans un univers aux contours flous, ouvert aux interprétations. C’est la forêt, les loups, la peine, le mal, le désir, l’amour, c’est tout ça à la fois. C’est aussi vraiment drôle par moments. C’est un univers parfois sombre, calfeutré qui colle si bien aux paysages automnaux.

À lire au retour d’une longue marche en forêt, avec un cidre de pomme ou bien dans un chalet pour s’immerger complètement dans le récit et avoir l’impression d’y être.

3. Ce n’est pas une façon de dire adieu, Stefanie Meunier
undefined

Une histoire d’amitié où s'entremêle une histoire d’amour, voilà ce qui définirait brièvement ce roman chaleureux dans lequel l’atmosphère rappelle l’automne. Sous les airs des Beatles, un trio d’amis et un chien du nom de Lennon sont confrontés à des difficultés qui viendront fragiliser leur trio. De New York à la Bretagne, ce roman de Stefanie Meunier donne envie de voyager, d’écouter de la musique et de s’aimer.

À lire un jour où la nostalgie de l’été vous prend bien confortablement dans une doudou. Thé recommandé, mais non nécessaire!

4. Et si la beauté rendait heureux, Pierre Thibault et François Cardinal
undefined

Dans cette conversation entre l’architecte Pierre Thibault et le journaliste François Cardinal, on y aborde l’importance du beau dans l’architecture, dans les designs industriels. Ce livre inspire à donner plus d’importance au monde qui nous entoure, à le rendre beau, en connivence avec la nature et des humains. Ce sont des échanges réfléchis, intelligents et qui donnent envie de s’arrêter pour repenser l’espace et la notion de beau.

À lire en automne, car c’est une des saisons où la nature se fait plus belle.

5. Une année à la campagne, Sue Hubbell
undefined

Dans ce roman qui ressemble un peu à un journal, Sue Hubbell, biologiste de profession et ancienne bibliothécaire, nous raconte son quotidien avec sa ferme d’abeilles. Habitée d’un profond désir de s’éloigner de la société de consommation et de se retrouver dans la nature, elle amorce donc une redécouverte d’elle-même et de son rapport avec la nature. C’est une lecture toute en finesse où il ne se passe rien d’extraordinaire, mais où l’attention est mise sur les petits détails qui font toute la différence.

À lire pour le choix audacieux de Sue Hubbell et pour le désir qui vient après la lecture, d’aller se perdre en forêt quelques heures.

 

Plein d'heures de moments doux et automnales à vous! Auriez-vous d'autres suggestions?